AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

Parés au décollage? /AYDEN&LUA/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Parés au décollage? /AYDEN&LUA/ Mar 29 Oct - 10:16

MONDAY, 20th FEBRUARY, 2013.
ON A PLANE FROM LONDON, ENGLAND, TO SAN SOMBRERO, ITALY.


Lua – dix-neuf ans à l’époque - arriva dans l'avion tout essoufflée. Elle avait failli le louper, et son billet était non remboursable, alors elle avait couru à toutes jambes après les contrôles usuels dans l'aéroport pour réussir à l'attraper. Certes, elle adorait l'Angleterre, où elle venait de passer ses vacances chez une vieille amie d'enfance, à Plymouth, et elle avait été contente de revoir son ancien quartier et sa maison, mais elle avait quand même bien l'intention de rentrer à San Sombrèro. Elle commençait à être en manque de soleil.  

Après avoir arpenté l’allée centrale jusqu’au fond de l’appareil, elle trouva enfin son siège. Contre le hublot. Génial, c’était sa place préférée. Pouvoir observer les villes réduites à des points minuscules, expérimenter les vues aériennes de la Méditerranée et de la Manche, c’était plutôt cool. Et puis, quand on avait chaud, il suffisait de coller la joue contre la vitre. Pratique.

Sauf que deux personnes étaient déjà assises, qui durent se lever à moitié pour laisser passer la jeune fille, laquelle eut un sourire amusé. Elle allait aux toilettes toutes les demi-heures, quand elle était dans l’avion ; ces deux messieurs n’avaient pas fini de faire du debout-assis.

Bien sûr, quand on était près du hublot, il y avait cet inconvénient qu’on passait son temps à déranger les autres. Enfin, Lua, elle, prenait ça comme un avantage : embêter le monde, c’était sa spécialité, elle adorait enquiquiner les gens. Surtout ceux qu’elle ne connaissait pas, à vrai dire. Ca permettait de faire des nouvelles rencontres, et tant pis si on la prenait pour une casse-pieds de première, elle trouvait ça très drôle.

La Fleming s’affala sur son siège, bien décidée à se relever au moins quatre fois pendant les 2h30 de vol, mais pour l’instant, elle s’octroyait une petite pause. Question de politesse – enfin, sa définition de la politesse bien à elle -, la jeune fille lança son plus beau sourire banane à son voisin et lui décocha un joyeux :
« Bonjour ! »
Autant engager tout de suite la conversation.

_________________

GIADA LUA TESSA ☆ La hiérarchie c'est comme une étagère, plus c'est haut, plus c'est inutile.


Dernière édition par G. Lua T. Fleming le Dim 3 Nov - 17:25, édité 1 fois
avatar
Je me présente,
G. Lua T. Fleming
profil +
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Parés au décollage? /AYDEN&LUA/ Mer 30 Oct - 20:53


Parés au décollage ?


Février 2013. Ayden, 25 ans, en route vers une terre inconnue. Enfin, l'Italie quoi. Après la mort de sa mère, Ayden avait eu du mal à s'en remettre. Pendant plusieurs mois il avait touché le fond, restant à rien faire chez lui, ne faisant pas le ménage, ne se rasant pas, bon, c'était un peu un ermite. Mais finalement il finit par se réveiller, un jour, et trouver un job, un bon job même, qui lui permit de se remettre sur pied. Il resta longtemps dans la même boite jusqu'au jour où on lui dit que ses services était très appréciées mais qu'on avait besoin de lui ailleurs, dans la petite ville de San Sombèro, en Italie. Ayden avait d'abord fait les yeux ronds, puis accepté le poste avec joie. Après tout, c'était un bon moyen de renouer avec ses origines.

Il appréhendait malgré tout ce voyage, et cela lui rappelait horriblement sa mère. Mine de rien, il était très proche d'elle, et malgré ses 25 ans, c'était toujours aussi dur de ne plus l'avoir à ses côtés.. Ayden monta à bord de l'avion en ressassant des souvenirs d'elle, un peu déprimé. il allait lui falloir du vin pour oublier tout ça. Vu qu'il était arrivé tôt, il put s'installer correctement sans gêner tel ou tel voisin. Il prit un journal et commença à lire, en espérant que le temps passerait plus vite et qu'il pourrait ôter sa mère de sa mémoire. Peu après, un homme s'assit à ses côtés, puis une jeune fille, qui devait à peine avoir dix-huit ans. Lui et son voisin se levèrent pour la laisser s'asseoir, et Ayden espérait qu'elle n'était pas du genre à avoir un problème de vessie, sinon il allait faire de la gymnastique pendant tout le vol.

Tout à coup, après que la jeune fille ait bien gigoté pour s'asseoir, il entendit un "bonjour" clair et retentissant à ses côtés. Oui, il ne rêvait pas, elle venait de le saluer.

- Euh, bonjour.. fit-il avec un sourire. Il n'était pas du genre à parler aux inconnus, encore moins lorsque c'était des filles plus jeunes. Enfin, il y avait une première fois à tout..



Hey, on avait pas dit que c'était en ce début d'année là ? ou alors j'ai mal compris.. Parce que Ayden est arrivé début 2013, il a pas pu être dans l'avion l'année d'avant ! déso

_________________


Dernière édition par J. Ayden Montgomery le Sam 23 Nov - 16:16, édité 1 fois
avatar
Je me présente,
J. Ayden Montgomery
profil +
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Parés au décollage? /AYDEN&LUA/ Sam 16 Nov - 16:04

HRP:
 

Lua, encore essouflée de sa course effrénée dans l'aéroport jusqu'à son avion qu'elle avait failli louper, mais néanmoins amusée à l'idée de pouvoir embêter deux jeunes messieurs durant deux heures et demie, engagea la conversation  - enfin, si on peut dire qu'un simple "bonjour" était une conversation - avec son voisin, lequel avait l'air fort peu enthousiaste. Tant pis. Elle allait bien finir par lui tirer les vers du nez.

- Ravie de vous rencontrer. Je m'appelle Lua Fleming. Et vous?

Sans attendre de réponse, elle lui tendit la main et la lui serra avec une solennité presque parodique.

- C'est pas croyable, ces aéroports, vraiment mal fléchés. Vous trouvez pas?
Et la jeune Fleming enchaîna avec son blabla habituel, espérant décrocher quelques mots au taciturne personnage assis à côté d'elle. Les conditions de vol, la superficialité des stewarts, tout ce qui pouvait lui passer par la tête était bon à prendre, comme d’habitude. Déjà qu’elle était bavarde en temps normal, alors là, la gymnaste battait des records dans la catégorie « pipelette parasite ». Infernal pour quiconque se trouvait dans un rayon immédiat de trois mètres, mais fort amusant pour la jeune fille.

Au bout d’un moment passé à jacasser, notre causeuse commença à avoir soif. Elle appela l'hôtesse de l'air qui passait justement avec un plateau chargé de boissons, hésita longuement - faisant râler les autres passagers qui semblaient impatients de pouvoir se désaltérer eux aussi -, puis se décida enfin sur un mélange coca-jus de pomme qui fit ouvrir de grands yeux à la pauvre hôtesse, laquelle ne semblait jamais avoir entendu parler d'un tel mix, pourtant tout à fait classique aux yeux de Lua. La jeune fille s'arrêta de discourir quelques secondes, le temps de boire son verre.


_________________

GIADA LUA TESSA ☆ La hiérarchie c'est comme une étagère, plus c'est haut, plus c'est inutile.
avatar
Je me présente,
G. Lua T. Fleming
profil +
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Parés au décollage? /AYDEN&LUA/ Sam 23 Nov - 16:15


Parés au décollage ?


En vérité, Ayden n'aimait pas beaucoup les avions. Il y faisait froid, on se sentait oppressé, il n'y avait pas de place pour les pieds, c'était bruyant, ça puait, la nourriture était immonde, bref, ce n'était pas le lieu qu'il aimait le plus au monde. Mais bien sûr, Angleterre-San Sombrèro cela ne se faisait ni en bateau, ni à pied, ni en poney, à moins d'en avoir pour trente ans. C'était donc à contre-coeur qu'il se retrouvait dans cet avion. Heureusement, il n'y avait pas beaucoup de temps de vol.

Il se retrouva alors assis à côté d'une jeune demoiselle qui devait avoir une vingtaine d'années, très enjouée et apparemment très bavarde. Elle le salua, tout naturellement. Avait-il une tête à la "dites-moi bonjour" ou comment ça se passe ? Il lui rendit alors son bonjour avec un peu d'appréhension tout de même. Raconter sa vie à n'importe quoi ? Ouais, non. Enfin, rien ne lui disait de raconter sa vie, mais cette jeune fille avait l'air de vouloir bien parler, et à en croire ses paroles, elle semblaient avoir l'envie de parler pendant toute la durée du vol. Adieu, journal, adieu, boule quiès et adieu petit café en silence. Car Ayden n'en avait pas fini avec sa voisine.

Elle lui tendit la main avec un grand sourire, en se présentant. Lua, prénom fort original d'ailleurs. Avec un petit sourire, Ayden se présenta à son tour, hésitant de serrer sa main. Puis il haussa les épaules et se dit qu'après tout, il ne risquait pas grand chose ! Il arbora alors un grand sourire et rentra dans le jeu de l'adolescente.

- Ayden Montgomery ! s'exclama-t-il en secouant vigoureusement la main de Lua. Ah si elle croyait qu'il allait rester morne tout le long du trajet, elle se fourrait les doigts dans le nez. Mais Ayden ne mesura pas les conséquences de son acte. Parce qu'en incitant la jeune fille à "jouer", il avait déclenché chez elle un débit de paroles ahurissant. Vous savez, comme les peluches pour les enfants. Il suffit d'appuyer une fois sur le ventre pour que la chose vous déblatère sa vie pendant quinze minutes. Et c'était exactement ce que la Fleming était en train de faire. Et bien, les une heure et demie de vol allaient passer plus longtemps que prévu.

Au grand bien de ses oreilles et probablement celles de tout l'avion, Lua cessa enfin de parler pour boire. Boire d'ailleurs un mélange assez spécial. Coca-Jus de pomme. Ayden eut envie de vomir rien qu'en imaginant le goût que cela pouvait avoir. Avec un air de dégoût, il exprima sa pensée à haute voix.

- Coca-Jus de Pomme ?

Sans réaliser qu'il invitait la jeune fille à reprendre son histoire, et à sûrement lui raconter comment cette idée lui était venue, depuis quand et surtout toutes les circonstances dans lesquelles elle avait étonné les gens quand elle avait commandé cette boisson. Et bien, on était mal partis.


_________________
avatar
Je me présente,
J. Ayden Montgomery
profil +
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Parés au décollage? /AYDEN&LUA/ Dim 8 Déc - 14:08


Lua avait toujours été une grande fana de voyages. Découvrir d’autres pays, d’autres univers. Elle aurait aimé voir l’Australie, la Chine, le Brésil. Elle espérait que son sport, la gym, lui permettrait de toutes les visiter, ces contrées inconnues, mais pour le moment, elle devait se contenter d’un simple vol Londres-San Sombrèro. C’était pas mal, mais ça restait tout de même limité. Sans compter qu’un voyage en « low-cost » était toujours moins agréable qu’une première classe, mais on s’en accommodait tant bien que mal. Ca restait un voyage, et c’était toujours excitant pour la jeune fille. Voler, soit la chose la plus cool qui puisse exister, à ses yeux. On se sentait tellement puissant, une fois là-haut, par rapport aux minuscules points épars que représentaient les villes au-dessus desquelles leur avion passait. Elle aimait ce sentiment. Être plus grande qu’une forêt, qu’un lac, qu’une montagne. Traverser les nuages. A chaque fois, elle ne savait pas trop si elle avait envie de descendre de l’avion, à la fois pressée de découvrir les choses nouvelles qui l’attendaient, mais aussi désireuse de faire durer ces sensations qu’elle aimait tant.

Pour le moment toutefois, la question ne se posait même pas. Lua s’amusait beaucoup à embêter son voisin, un certain Ayden Montgomery, lequel avait l’air plutôt taciturne malgré le fait qu’il lui avait serré la main si fort qu’elle en avait eu les doigts douloureux pendant quelques secondes. Mais si il croyait qu’elle allait le laisser tranquille, c’était un faux espoir. Le mode « pipelette insupportable » avait été enclenché, et rien ne pouvait l’arrêter. Rien, si ce n’est un bon mélange coca-jus de pomme pour éviter de finir assoiffée, à force que gaspiller sa salive. Lorsque le dénommé Ayden s’étonna sur ce mélange, pourtant somme toute assez banal selon Lua, la jeune fille rigola et hocha la tête, recommençant à jacasser de manière insupportable pour n’importe quel voisin immédiat.

— Hum, oui, et alors ? C’est pas si choquant que ça, quand même ? Enfin, je sais pas, on me dit souvent que j’ai des goûts étranges, mais moi je trouve pas tellement…

Et voilà la Fleming repartie dans une de ses tirades légendaires dont elle avait le secret. Au grand malheur, certainement, de son voisin comme du reste de l’avion.

_________________

GIADA LUA TESSA ☆ La hiérarchie c'est comme une étagère, plus c'est haut, plus c'est inutile.
avatar
Je me présente,
G. Lua T. Fleming
profil +
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Parés au décollage? /AYDEN&LUA/ Sam 28 Déc - 19:30


Parés au décollage ?


   
Depuis sa naissance, Ayden n'avait pas beaucoup voyagé. Angleterre, Italie, France avait été ses seules destinations. Il était casanier, n'aimait pas bouger, préférait se trouver une bonne routine dans un endroit bien défini et ne pas en changer. Que ce soit la voiture, le train, le bateau, l'avion ou le poney, c'était pareil, ça lui donnait des migraines et des nausées. Mais parfois, c'était bien obligatoire, comme aujourd'hui. C'était donc réticent qu'il avait posé le pied dans l'avion, mais il s'avérait que sa voisine avait l'intention de ne pas le laisser tranquille. Peut-être que ça lui permettrait de passer le temps !

Ils firent connaissance, et Ayden se prit à son jeu, oubliant momentanément ses nausées. Cette jeune femme avait l'air jeune et pourtant très marrante et pas du tout introvertie. Si elle continuait à parler aussi longtemps et aussi vite, par contre elle risquerait vite de lui taper sur les nerfs. C'est alors qu'elle demanda un coca-jus de pomme. Ayden haussa les sourcils et elle lui répondit qu'elle ne voyait pas en quoi cela avait d'étrange.

- Ah ? Mais.. j'sais pas, ça a l'air.. original. fit-il.

Mais malgré le dégoût que cela pouvait lui inspirer, Ayden décida de faire une folie et de goûter. Il n'allait pas demander à Lua de boire dans son verre, alors il en demanda un aussi à l'hôtesse, qui ouvrit des yeux encore plus ronds. Cela fit rire le Montgomery.

- Bon t'as intérêt à ce que ce soit bon ! Sinon je te vomis dessus. rajouta-t-il avec un grand sourire.

Malgré tout, il commençait à bien l'apprécier. Même si elle continuait de parler inlassablement, cela le faisait sourire, et il la regardait agiter ses mains pour expliquer ses pensées. Finalement, il lui coupa la parole.

- On t'a déjà dit que tu parlais vraiment beaucoup ? 



Puis Ayden se décida à boire ce fameux mélange..


_________________
avatar
Je me présente,
J. Ayden Montgomery
profil +
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Parés au décollage? /AYDEN&LUA/ Lun 30 Déc - 9:52

L’avion était relativement calme, aucun marmot braillard ou autre source de désagréments auditifs - si ce n’est le bruit des réacteurs, mais cela, on n’y pouvait rien - ne venait perturber le discours sans fin de Lua. Elle aimait parler. Discuter. Après la gym et les voyages, le bavardage venait en troisième position dans la liste de ses activités préférées. Elle ne tenait pas en place et, quand elle y était obligée à l’instar de ce moment précis où elle était bloquée dans l’avion, elle parlait, parlait, parlait, sans s’arrêter. Elle ne savait pas d’où lui venait ce besoin irrépressible de jacasser à tous bouts de champ, c’en était limite maladif.  Elle parlait, elle parlait encore, elle parlait toujours, c’était insupportable pour tous ceux qui étaient forcés de l’écouter sous peine d’écoper d’une de ces rancunes vengeresses dont la demoiselle avait le secret. Ou alors, il fallait bien s’y prendre pour s’échapper sans qu’elle soit vexée, et c’était compliqué.

Non, du plus loin qu’elle se souvienne, elle n’avait jamais compris pourquoi elle avait autant besoin de papoter constamment. Peut-être était-ce un gène, auquel cas il lui viendrait de sa mère qu’elle n’avait pas eu le temps de connaître, parce que son père était, lui, plutôt du genre introverti et la laissait parler à sa guise. Ou alors, elle avait lu ça quelque part, au hasard de ses recherches sur Internet, il était possible qu’elle ait envie, inconsciemment, de bloquer son interlocuteur, de ne pas lui laisser la parole afin qu’il n’ait pas la possibilité de dire des choses qu’elle n’aurait pas envie d’entendre. Ou encore, qu’elle était trop souvent seule, et donc, que dès qu’elle avait quelqu’un à qui parler, elle le faisait sans discontinuer. Ou même, peut-être avait-elle besoin de se convaincre et de convaincre ses auditeurs de sa présence et de son intérêt. C’était ce qu’avait dit la psychologue scolaire, mais Lua n’en était absolument pas convaincue. Très franchement, elle préférait la thèse d’une amusante composante génétique, c’était bien plus drôle, et puis elle ne se reconnaissait absolument pas dans aucune des autres explications possibles. Quoiqu’il en soit, il était vrai qu’elle était tout de même mal à l’aise avec les silences, et qu’elle s’empressait toujours de tromper les blancs dans les conversations par un déluges de paroles.

Mais revenons à sa conversation du moment. Le voisin de la demoiselle Fleming, Ayden Montgomery comme il s’était présenté quelques instants plus tôt, hésitait à boire le mélange coca-jus de pomme dont Lua avait pris l’initiative. La jeune fille pouffa quand il marmonna que la mixture avait l’air pour le moins « originale », puis rigola franchement quand il prévint que, si ce n’était pas bon, il lui vomirait dessus, ce qui en soit n’a pas grand-chose de drôle, mais avec Lua, faut pas trop chercher. Lorsque ledit voisin, d’ailleurs de moins en moins renfermé, se décida à enfin boire le mélange, la jeune fille observa ses réactions avec des grands yeux ronds, écarquillés avec une inquiétude théâtrale.

— Alors, pas trop mal au cœur ? Au fait, j’imagine que tu es plus vieux que moi, mais je te tutoie, hein, ça te dérange pas ?

Simple question de politesse feinte, en passant, elle se fichait bien de ce que pensait son voisin du fait qu’elle le tutoie ou non, elle le ferait quand même de toute façon. Elle commençait à bien l'aimer, ce jeune homme un peu plus âgé qu'elle, quand il se déridait il pouvait être sympa, apparemment.

Constatant ensuite que le témoin lumineux au-dessus de sa tête annonçant la phase de décollage et donc l’impossibilité de se déplacer était éteint, la Fleming se dit qu’il était temps d’amorcer la deuxième phase du programme « casse-pieds dans l’avion ». Elle se leva de son siège, tête baissée pour ne pas se cogner, et fit un de ses grands sourires irrésistibles dont elle seule avait le secret à Ayden.

— Excuse-moi, par contre, j’ai besoin d’aller aux toilettes. Pas pour vomir, hein, ajouta-t-elle en riant, trouvant utile de signifier par là que, elle au moins, elle n'était pas fragile de l'estomac, n'est-ce pas.

_________________

GIADA LUA TESSA ☆ La hiérarchie c'est comme une étagère, plus c'est haut, plus c'est inutile.
avatar
Je me présente,
G. Lua T. Fleming
profil +
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Parés au décollage? /AYDEN&LUA/

Je me présente,
Contenu sponsorisé
profil +
Revenir en haut Aller en bas

Parés au décollage? /AYDEN&LUA/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
better than revenge ::  :: lie to me :: Flashback-
Sauter vers: